Inscrivez vous et recevez régulièrement un email vous indiquant où nous sommes

E-mail:

Inscription Désinscription

Arrivée sur Katmandou

Auteur: Célin and Mike

Après avoir fait nos visas a l’aéroport nous partons chercher nos sacs. Et la, a notre grande et malheureuse surprise le sac de Mike manque, et merde. Nous prenons les contacts de l’aéroport après avoir signalé le sac manquant. Il nous semble que c’est assez fréquent voir la liste des noms sur le cahier d’un des gardien. Nous pourrons le récupérer des demain, 1ere prière a Bouddha pour qu il nous revienne bien en main.
Nous faisons aussitôt la connaissance de Changbaah, le directeur de l asso Shakti Népal. Il nous attendait avec une pancarte inscrit « Bour et Lingueur ». Génial, Oui, oui, c’est bien nous ! Nous embarquons a trois dans un taxi. Une petite voiture bien cabossée, comme la route et qui nous affiche la vie Népalaise. Sur le chemin nous découvrons la ville, les gens, les femmes très colorées, les vaches sur le bord de la route, les singes, l’architecture. C’est assez sale.
Changbaah nous emmène chez lui dans Bodnath, banlieue de Katmandou. Il nous montre nos quartiers pour les 5 jours a venir avant d’entamer notre 1er trek.
Nous partons aussitôt faire du change prés de la stupa ou nous y ferons les trois tours comme les habitants, la tradition veut que chaque jours des centaine de locaux tournent trois fois autour de l’édifice dans le sens des aiguilles d une montre sans styles imposés. De l ado avec ses potes le casque rives sur les oreilles, a la femmes s allongeant de tout son long tout les 5 pas pour montrer sa dévotion a Bouddha. On s’imprègne déjà pas mal de la vie et la culture. 1er soir, 1er dal bath, plat traditionnel compose de riz, légumes, et de sa soupe de lentille. Changbaah nous montre comment procéder en versant le contenu des lentilles sur le riz. Changbaah est un homme très calme, une voix des plus douce comme sa gentillesse. Il touche quelques mots en français et parle couramment Anglais, comme la majorité des népalais.
Les jours suivant seront consacrés en 1er lieu a la récupération du sac qui ce fait sans mauvaise surprise des lendemain. Préparation de notre trek, achat de carte et de guide, de permis plus exactement la TIMS card (passeport de trekking), d’équipement manquant et de rations énergétique. Nous découvrons Katmandou, le quartier de Thamel pour le shopping et Durbar square, la place ou étaient couronnés les rois.
Nous prenons l’habitude de faire nos trois tours de stupa chaque soir (autant mettre toutes les chances de notre coté). Nous faisons la connaissance du neveu de Changbaah, Tenzi, garçon de 18 ans, étudiant la physique chimie et qui est hébergé par son oncle lui donnant la chance d’étudier sur Katmandou en contre partie de ses talents de cuisinier.
Nous pensons aussi a acheter nos tickets de bus pour le jour J en direction du Langtang, le choix de notre 1er trek. Il sera prévu d’embarquer a 6h et la station de bus se trouve au nord de Katmandou, ça veut dire 4h30 debout pour attraper un taxi a 5h. Nous préparons nos sacs, les allégeant au max.
Bon c’est pas tout il est 21h30 et demain le réveil va nous arracher des bras de Morphée avec trop peu de sommeil, donc on va pas trainer pour la rejoindre au plus vite.